Accueil > Actualités > Améliorer l’efficacité énergétique de vos logements

Améliorer l’efficacité énergétique de vos logements

Améliorer l’efficacité énergétique de vos logements Les aides nationales et locales   Deux niveau d’aides : Il existe deux niveaux d’aides financières pour aider à la réalisation de travaux de rénovation ...

Actualité
  • travaux
  • aides
  • ...
    • économies d'énergie
20/09/21

Améliorer l’efficacité énergétique de vos logements

Les aides nationales et locales

 

Deux niveau d’aides :

Il existe deux niveaux d’aides financières pour aider à la réalisation de travaux de rénovation énergétiques pour les particuliers :

  • Les aides financières nationales ;
  • Les aides financières locales.

La combinaison des deux niveaux d’aides est parfois possible et sera étudiée par les conseillers du COMAL SOLIHA 51 avec qui vous serez en contact pour votre projet de travaux.

Ces aides financières s’adressent aux :

  • Occupants de logement : propriétaires occupants, logés gratuits, locataires ;
  • Propriétaires bailleurs particuliers.

 

Un accompagnement pour la constitution des demandes pour vos travaux

Au-delà de l’expertise technique de nos thermiciens et techniciens du bâtiment, il est important d’être accompagné pour optimiser les financements auxquels chaque particulier peut prétendre pour financer les travaux de son logement !

La spécificité du COMAL SOLIHA 51 est de réaliser une visite préalable des logements, pour bien appréhender votre projet, vous proposer une estimation du coût des travaux qui calibrera le montant des financements prévisionnels à mobiliser, sans vous mettre en difficulté financière.

 

Evolution et cumul des aides

Beaucoup de ces aides varient d’une année sur l’autre, il est donc important de s’informer et de faire appel à des spécialistes, comme le sont les conseillers habitat des associations SOLIHA, qui peuvent vous renseigner.

 

Bon à savoir : TVA à 5,5%

Les propriétaires ou locataires peuvent bénéficier d’une TVA à 5,5 %, pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique des logements de plus de deux ans. Ces travaux visent la pose, l’installation et l’entretien des matériaux et équipements, sous réserve du respect des caractéristiques techniques et des critères de performances minimales qui déterminent son éligibilité. Le taux réduit de 5,5 % s’applique également aux travaux induits qui leur sont indissociablement liés.